Platys Gialos, 1980

Platys Gialos, 1980
Platys Gialos, Mykonos 1980

vendredi 5 août 2016

Les jours de nuit

Je cache mes morsures
au creux de confluences
crépusculaires

Quelques lambeaux
d’espoir tressent
mes paysages

Ta voix sur mes rivages
écaille le tombeau
de l’attente

Nos corps en suspension
guettent le point
de bascule

Grenades dégoupillées
déchirant nos nuits
de pierre

Nos fenêtres désarmées
absorbent l’épine
latente

Petit manteau de pluie
sur deux cœurs écrasés
par les ombres

Aquarelle de Yukimi Annand

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire